Lire un L'Île Ste. Hélène. - Passé, présent et avenir - Géologie, Paléontologie, Flore et Faune epub, pdf

Lire un L'Île Ste. Hélène. - Passé, présent et avenir - Géologie, Paléontologie, Flore et Faune epub, pdf

L'Île Ste. Hélène. - Passé, présent et avenir - Géologie, Paléontologie, Flore et Faune

  • ISBN: B01D54SWUC
  • Author:
  • Langues: Français
  • Évaluation: 5.0/5 (Votes: 1723)
  • Broché: 67 des pages
  • Disponibilité: En stock
  • Télécharger les formats: PDF, EPUB, KINDLE, FB2, AUDIBLE, MOBI et d'autres

Description du produit

L’histoire de l’île Ste. Hélène ne se perd point « dans la nuit des temps, » ainsi que celle de certaines villes mystérieuses de l’Égypte ou de la Chaldée ; elle est, au contraire, contemporaine du berceau de la colonie. En tant que science historique, le fait manque peut-être d’originalité, mais il y gagne en certitude, et quel que soit notre désir de poétiser l’origine de cette île, devenue parc municipal, nous ne pouvons remonter plus haut qu’à la découverte de l’Amérique.
Inutile donc de prévenir le lecteur que l’île Ste. Hélène n’eût jamais rien de commun avec celle de Calypso.
Bien loin qu’un Ulysse moderne ait été retenu là par les charmes d’une Déesse, et ait oublié dans les délices de ce séjour une épouse fidèle, ce fut au contraire à l’amour conjugal que l’Île dût son baptême.
Champlain, l’illustre fondateur de la colonie, devint le premier propriétaire de l’île, qu’il paya en beaux et bons deniers, provenant de la dot de sa femme, Hélène Boulé.
Par une reconnaissance aussi galante que juste, le nouvel acquéreur ne trouva rien de mieux que de donner à sa propriété le nom patronymique de sa compagne : de là le nom d’île Ste. Hélène. Ceci se passait dans les premières années du dix-septième siècle, en 1620, lors du troisième voyage de Champlaln au Canada.
Cette Hélène Boulé, qui avait épousé, à l’âge de treize ans, le sieur de Champlain avait vingt-deux ans lorsqu’elle arriva dans la colonie. À la mort, de son mari, elle retourna en France et s’éteignit à Meaux, dans un couvent qu’elle avait fondé. Tel fut le sort de celle à qui l’île Ste. Hélène doit son nom.
Plus tard, en 1688, et après des mutations dont la chronique locale ne mentionne aucune trace, l’île devint partie intégrante de la concession faite par le Roi à Charles Lemoine, qui fut en même temps anobli sous le titre de Sieur de Longueil...

Livres connexes